Hystérium

Le rendez-vous des rôlistes frappadingues...
 
AccueilPortailFAQCalendrierRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vierna/Anne-Laure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Farniente
Grande prêtresse
Grande prêtresse
avatar

Nombre de messages : 1534
Age : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Vierna/Anne-Laure   Ven 3 Aoû - 16:13






nb:
ton armure d'écaille te donne un malus de -4 dans les compétences suivantes: déplacement silencieux, discrétion, équilibre, escalade,
évasion, natation (-8 ) et saut. pour pouvoir effectuer correctement
ces actions, il te faudra ôter ton armure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farniente
Grande prêtresse
Grande prêtresse
avatar

Nombre de messages : 1534
Age : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Vierna/Anne-Laure   Ven 3 Aoû - 16:16

HISTORIQUE

*Loin du monde extérieur, tout en couleur avec son soleil resplendissant, gît un autre univers où le rythme des saisons n’existe pas, ainsi que la la lumière du jour et la température ambiante est entièrement fournit par les lourdes nappes de magma qui essayent de gagner la surface. Ce lieu est situé dans les profondeurs et les entrailles de la Terre, à l’abri du regard des dieux extérieurs, les juges et acteurs de ce monde. Cet endroit regorge de grottes, de lacs gelés, d’espèces plus redoutables les une que les autres,
s’entredéchirant sans aucune pitié, luttant pour leur survie, créant ainsi de terribles prédateurs à l’instinct et aux sens toujours plus développés. Cependant dans ce chaos indescriptible, prolifère une espèce, détentrice du pouvoir et redoutée par tous les habitants d’Ombre-Terre, l’univers souterrain. Cette race, plus cruelle et intelligente que ses nombreux voisins, perdure et règne dans cette partie du monde, les drows. Loin de chercher à regagner la surface afin d’y avoir une vie plus douce, ses habitants haïssent le soleil et surtout leur cousin les elfes blancs qui les ont banni vers les profondeurs. Toute leur société est basée sur la loi du plus fort et du
plus malin, la ruse et la trahison y sont honorées tout comme la gentillesse et la bonté sont abhorrées. Cette politique permit de créer des guerriers et magiciens hors pairs aux sens toujours plus développés et à l’esprit vif. Tant de haine et de cruauté semblait leur couler dans le sang, aucun n’y trouvant à redire quant à cette vision de leur mode de fonctionnement, inculqué par les matrones, femmes de haute noblesse, au clan prestigieux, elles-mêmes guidées par leur déesse à tous : Loth.

C’est dans cette univers que naquit Vierna, seconde fille de Malice, une des dirigeantes de l’immense citée de Menzoberranzan, un jour où la maison de sa famille en attaquait une autre, pratique très courante quand il s’agissait de gagner du pouvoir. Sa mère, prêtresse, tout comme les autres femmes de noblesse, utilisait l’énergie dépensée lors de son accouchement pour affaiblir psychiquement son adversaire en supprimant les femelles de l'autre clan, qui offrait une importante aide magique à leurs guerriers. Aidée de sa fille aînée et de quelques subalternes, elle expulsa le bébé tout en remportant la victoire, le nouveau né étant déjà bercé par les cris de joie malsaine poussés par les combattant victorieux et le sang versé. Elle fut nommée Vierna et déclarée guerrière dès sa naissance pour avoir permit de gagner la bataille. Son enfance fut plutôt ardue, enchaînant l’enseignement de Loth et la pratique du combat avec le maître d’arme de la famille,
meilleur de son époque, alors qu’il était un mâle, chose rarissime. Très vite, elle apprit les rudiments des passes, s’entraînant avec toutes les armes mais marquant déjà une préférence accrue envers le cimeterre, qu’elle aimait ajouter d’une épée courte afin de parer les attaques. Elle se sentait mieux en compagnie de son professeur, le trouvant plus enclin envers la gentillesse, il lui accordait même parfois un sourire, qu’avec le reste de sa famille, dont l’unique but était de conspirer afin de s’attirer les faveurs de Loth. Peut-être était-ce l’influence d’un homme, ou de celui-ci en particulier, mais elle se sentit rapidement différente des autres, si aptes à faire couler le sang et à agir avec cruauté, se réjouissant par-dessus tout
de faire souffrir. Lors de 70ième anniversaire, cette évidence lui sauta aux yeux et à ceux de sa maison quand elle dut comparaître devant sa mère afin de lui faire une démonstration de ses talents de guerrière et ainsi entrer à l’école des prêtresses pour parfaire se formation. On lui présenta un drow qui se tenait debout, calme, une épée à la main, et tranquillement on lui demanda de le combattre et de le vaincre, ainsi seraient achevées ses études guerrières. Quoique étonnée, elle ne discuta pas, habituée d’obéir à la matrone, leçon acquise sous les coups de fouet, et se mit en garde, son cimeterre prêt. L’autre n’attendit pas et se porta à sa rencontre cherchant les points vitaux pour y porter un coup mortel de sa lame tranchante comme un rasoir. Ses réflexes la sauvèrent et le combat se déroula très vite, en quelques échanges, elle parvint à feinter son adversaire et lui planter son arme dans le cœur. Quand elle releva la tête se fut pour voir sa mère et sa sœur souriantes de son exploit, qui contemplaient le mort à ses pieds avec délectation. Elle ne dit rien, consciente que le drow savait qu’il
n’avait aucune chance contre elle sauf en la tuant, et c'est ainisi que sa famille l’avait poussé à commettre son premier meurtre, la baptisant dans le sang. En s’éloignant d’eux pour rejoindre la principale demeure de Loth, la déesse araignée, elle espérait être débarrassée de cette influence néfaste qu’ils tentaient de lui inculper mais elle se trompait et de beaucoup. Là bas, la haine et en particulier celle de drows envers les elfes blancs, était l’étude principale, source de leur nouveaux pouvoirs de prêtresse, qui consistaient à infliger le plus de souffrance possible à leurs ennemis. La jeune fille n’eut plus le courage de résister à la présence invisible et terrifiante de sa déesse
qui la remplissait d'angoisse à l'idée que sa dévotion envers elle n'était pas parfaite. Un jour où elle était en mission avec d’autres élèves dans les lieux sauvages d’Ombre-Terre, elle s’enfuit, se réfugiant dans les nombreuses grottes de l’immense monde souterrain, se fondant dans les ténèbres des cavernes. Longtemps elle erra, luttant contre des bêtes féroces, leur échappant le plus souvent en s’enfuyant, tant sa survie était précaire et fragile dans un lieu aussi hostile, quoique apparaissant presque acceuillant face à ses congénaires qui ne s'aventuraient quasiment jamais dans cette contrée. Lassée de toujours devoir lutter, elle dépassa sa frayeur du monde extérieur et gagna la lumière. Elle découvrit un univers plus calme, plus doux, ses yeux s’habituant peu à peu à l'éclat du jour, sa peau au vent parfois frais du matin et surtout aux brusques changements de température
accompagnant les saisons. Elle survécut, chassant des animaux qu’elle ne connaissait pas, se protégeant avec leurs peaux des rigueurs de l’hiver, ne rencontrant durant deux ans aucun être doué d’intelligence, elle qui n’osait se risquer loin de sa grotte à l’obscurité si rassurante. Puis un jour elle se mit en route, à la recherche des hommes qu’elle savait vivre dans cette partie du monde grâce aux témoignages de quelques uns d’entre eux qui servaient d’esclaves aux elfes noirs. Elle se rendait dans les villages, le visage caché suite à de nombreuses attitudes haineuses et peureuses envers sa personne, accomplissant un travail de mercenaire afin de gagner de quoi entretenir ses armes et son bien être. Elle se refusait cependant à
tuer un innocent, rejetant par cette attitude une partie de son éducation drow à laquelle elle refusait de penser en voyant la vie des habitants de la surface. Elle voyageait souvent seule, se joignant rarement aux groupes de voyageurs qui sillonnaient les routes, préférant garder son existence ignorée, l'identité de ses compagnons se perdant dans les confins de sa mémoire, ils passaient devant son regard comme un souffle, aussitôt oubliés.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farniente
Grande prêtresse
Grande prêtresse
avatar

Nombre de messages : 1534
Age : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Vierna/Anne-Laure   Ven 3 Aoû - 16:17

POSSESSIONS

Argent : 62 Po
Armes : un cimeterre, une épée courte et une armure d'écailles.
Objets : une couverture d'hiver, 5 rations de survie et une corde de chanvre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farniente
Grande prêtresse
Grande prêtresse
avatar

Nombre de messages : 1534
Age : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Vierna/Anne-Laure   Ven 3 Aoû - 16:17

XP:


Introduction:
* rp taverne et marchands: 80
* Bg : 50
fidélité "aux posts": 130
combat sanglier: 100

total: 360
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farniente
Grande prêtresse
Grande prêtresse
avatar

Nombre de messages : 1534
Age : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Vierna/Anne-Laure   Ven 3 Aoû - 16:18

Points de vie (récupère 1/nuit):

max: 13
actuels: 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vierna/Anne-Laure   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vierna/Anne-Laure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour à tous, moi c'est Anne-Laure/Sinkra
» Déesse d'une vie [Background Anne-Imation alias Tenderizer]
» Anne de Culan - 13.08.1458 - 865/900
» Anne Rice / Stephen king
» BON ANNIVERSAIRE ANNE-SO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hystérium :: Persos :: Feuilles de perso ADD-
Sauter vers: